Accueil du siteEspaceDomainesEspaceScienceEspaceUn double coucher de soleil, ça existe, même sur Terre !
25
02
2014

Découverte

Un double coucher de soleil, ça existe, même sur Terre !

TAGS : Atmosphère | Climat | Lune | Soleil | Voie lactée
Modifié le : 30 juillet 2014

Le 23 septembre 2012, de mon balcon qui domine une partie de la ville de Meaux en Seine-et-Marne, j’ai pris cette étonnante photographie. Il était 20 h 35. Ce très beau rayonnement m’a surpris. Il faisait penser à un coucher de soleil... sauf que mon balcon est orienté plein est et que le soleil se couche à l’opposé !

Voici par exemple le lever du soleil photographié le jour du changement d’heure, le 31 mars 2013 :

Voici un autre lever de soleil photographié le 12 août 2013 à 8 h 24.

Les couchers de soleil, malheureusement, je ne peux les photographier, n’ayant pas de fenêtre donnant à l’ouest. Mais je peux photographier leurs reflets sur les immeubles, comme par exemple ce 30 juin 2013 à 21 h 48 :

Le rayonnement photographié le soir ne pouvait donc être un coucher de soleil. Mais de quoi s’agissait-il alors ?

Cette photographie est lontemps restée un mystère pour moi jusqu’à ce dimanche 23 février 2014 quand la chaîne Discovery Science a diffusé un numéro de la série documentaire intitulée Le ciel nous est tombé sur la tête. En regardant un des sujets, j’ai découvert qu’il existait un curieux phénomène atmosphérique appelé « double coucher de soleil ». C’est apparemment assez rare, mais les photos qui ont été montrées dans le documentaire ressemblent aux miennes : à l’ouest, un vrai coucher de soleil ; à l’est, des rayons qui montent de l’horizon comme si le soleil se couchait à cet endroit aussi.

L’explication est que les rayons du soleil couchant se reflètent sur l’atmosphère et par un effet de miroir on les voit à l’est aussi. Voilà le mystère résolu ! J’ai donc très probablement été le témoin de ce phénomène rare de double coucher de soleil. Le documentaire n’existe malheureusement pas (encore ?) sur YouTube.

Et ailleurs dans le cosmos ?

Des études récentes montrent que dans notre galaxie les étoiles doubles sont très nombreuses (75 %). Et il semblerait qu’elles puissent être entourées de planètes telluriques habitables. Il est donc possible que des « humains » contemplent en ce moment même un vrai double coucher de soleil. Voir ce site à ce sujet :

La planète Kepler-16b, distante de 200 années-lumière de la Terre, tourne autour de deux étoiles.
Mystérieuse Némésis

Le Soleil (en jaune) et sa petite sœur Némésis (en rouge) tourneraient toutes les deux autour d’un axe.

Le soleil a peut-être lui aussi une « petite sœur », mais maléfique ! Un savant américain, Richard Muller, a été intrigué par le fait que les bombardements meurtriers de comètes sur la Terre se produisent à un intervalle régulier de 26 millions d’années. On sait que c’est très probablement un de ces bombardements qui a provoqué la disparition des dinosaures. La plupart des comètes tournent autour du soleil dans une zone très lointaine appelée « Nuage d’Oort ». Richard Muller a donc émis l’hypothèse qu’un astre, qu’il a baptisé Némésis, traverse régulièrement ce nuage dans son orbite elliptique et propulse des comètes dans la direction du soleil et donc de notre Terre. Cette étoile resterait encore invisible pour nous car elle n’est pas très lumineuse. Mais avec le futur télescope WISE, qui aura à bord une caméra de type thermique, il sera sans doute possible de la détecter.

Cette hypothèse est très controversée. La régularité des catastrophes sur Terre n’est pas prouvée. Et d’autres causes peuvent expliquer que des comètes quittent le nuage d’Oort, par exemple sous l’influence d’autres planètes rencontrées par le système solaire dans son déplacement au sein de la Voie Lactée.

En même temps, la question intrigue, car les doubles étoiles sont le cas le plus fréquent dans l’univers (75 %). Pourquoi le Soleil n’aurait pas, lui, de petite sœur ? On vient d’ailleurs de découvrir qu’une étoile, HD 3651, a une naine brune en tout point semblable à l’hypothétique Némésis.

L’étoile la plus proche de notre système solaire, Proxima du Centaure, distante de 4 années-lumière, est elle-même une naine rouge qui appartient à un système composé de deux autres étoiles sœurs Alpha Centauri A et Alpha Centauri B. Alors...

Voir plus d’explications sur ce site :

lien newsoftomorrow.org/science/cometes/nemesis-letoile-jumelle-malefique-du-soleil

Et la Lune ?

En revanche, si nous avions vécu sur Terre il y a quelques milliards d’années, nous aurions sans doute vu dans le ciel un double clair de Lune ! L’hypothèse la plus récente sur l’origine de la Lune est que la Terre a été heurtée par une planète de la taille de Mars, Théia, et cet impact a projeté de la matière dans le cosmos. Cette matière aurait formé notre Lune, et peut-être deux... Notre Lune aurait eu une petite sœur ! Voir ceci :

Mais ne nous plaignons pas, un seul clair de Lune et un seul coucher de soleil, c’est déjà magnifique ! fin

N'hésitez pas à laisser votre commentaire !

Commentez cet article

PUBLIÉ LE : 25 février 2014 | MIS À JOUR LE : 30 juillet 2014
Ce blog vous plaît ? Aidez-moi à l'animer en me faisant un don
sur le site sécurisé de PayPal :
PrécédentArticle précédent
Les champs informationnels

  • Récit
    Puissant Marc, soldat poète mort à la guerre de 14-18

    Voir

    Témoignage
    Ces vies dont nous sommes faits

    Voir

    Roman
    Comme dit si bien Verlaine...

    Voir

    Théâtre
    Le Dépotoir

    Voir

  • Roman
    La Partition de Morgenstein

    voir

    Théâtre
    La Création du Monde

    voir

    Nouvelles
    Le Temple et autres nouvelles

    voir

  © Christian Julia BlogEspaceConception : On a beau dire ! avec SPIPEspacePlan du siteEspaceSuivre la vie du site RSS 2.0Espace NewsletterEspaceVersion smartphones  
Retour en haut