Accueil du siteEspaceActualitéEspaceLa poésie de Marc Puissant enfin reconnue !
13
03
2015

Évocation

La poésie de Marc Puissant enfin reconnue !

Modifié le : 13 mars 2015

Près d’un an après la publication sur ce blog d’un article consacré à mon grand-oncle Marc Puissant qui mourut à la guerre de 14-18 et laissa quelques poèmes, plusieurs bonnes nouvelles arrivent. Son poème sur Cognac est inséré au dos de la couverture d’une brochure sur Cognac pendant la Grande Guerre et des extraits de ses poèmes vont être lus dans le cadre du Printemps des Poètes le 21 mars prochain. Et ce n’est pas tout... Une belle reconnaissance tardive !

Des poèmes de Marc lus au « Printemps des poètes »

Le « Printemps des poètes » donne lieu à différentes manifestations du 7 au 22 mars. C’est dans ce cadre que le samedi 21 mars 2015, à partir de 14 heures, aux Abattoirs de Cognac (scène Grand Club), l’atelier la Voix des Livres de la bibliothèque municipale présentera une animation autour des poèmes de Marc Puissant, avec lecture d’extraits.

C’est vraiment un très bel hommage qui va être rendu à Marc Puissant, 100 ans après sa disparition. Le sort semble s’être acharné sur lui :

- alors qu’il espérait en montant à Paris en 1912 favoriser sa carrière littéraire, voilà que la guerre l’envoie au front...
- alors qu’il pouvait espérer un appui de Gaston Dreyfus, un banquier très introduit dans les milieux littéraires, celui-ci meurt brutalement en 1915...
- alors qu’il tente de faire prisonnier un officier allemand dans un acte de bravoure qui sera ensuite salué et récompensé, ledit officier parvint à sortir son arme et à le tuer d’une balle en pleine tête.
- et pour son malheur, l’endroit où il tombe est le théâtre de si furieux combats qu’il est impossible de récupérer sa dépouille. Il meurt sans tombe, sans cérémonie, mêlant sa chair à la boue de la côte du Talou près de Verdun le 24 février 1916.
- malgré cette bravoure et ce talent de poète, il finit par tomber dans l’oubli.
- alors que son nom est inscrit sur le monument aux morts de la ville de Cognac, sa fiche reste désespérément vide jusqu’à mon intervention en avril 2014.
- aujourd’hui, il ne reste que quelques traces de lui, que j’ai rassemblées dans le site que je lui ai consacré. La plupart des documents le concernant (poèmes, lettres, médailles, photographies) ont disparu, balayés par le temps...

Oui, Marc Puissant n’a pas eu de chance ! Sans doute n’est-il pas le seul combattant de cette terrible époque à avoir subi ce sort ! La reconnaissance lui vient enfin, 100 ans après sa mort. Il est douloureux de penser qu’il a écrit d’autres poèmes que nous ne connaîtrons jamais...

Cognac dans la Grande Guerre

Cognac vient de publier une très belle brochure sur la ville pendant la guerre de 14-18. La bonne surprise est que sur la 4e de couverture, donc au dos de la brochure, a été reproduit le très émouvant poème que Marc a écrit sur la ville de son enfance.

Un grand merci à Carine Craipeau, la responsable des Archives de la ville de Cognac, pour cette initiative. C’est très émouvant de voir ainsi un poème de Marc édité dans sa ville. De là-haut, il doit certainement s’en réjouir. Je suis en tout cas très heureux que ce beau texte puisse toucher le plus grand nombre, à Cognac et au-delà.

lien On peut lire ici l’intégralité de son poème.

Et ce n’est pas tout...

En mai prochain une association du nord, L’Echo des tranchées, va réaliser une exposition pour commémorer le centenaire de la bataille de Loos en mai 1915. À cette occasion, un poème de Marc Puissant, qui a participé à cette bataille avec le 114e Régiment d’Infanterie, sera utilisé.

lien Voir le site de l’association par ici

Déjà en novembre dernier, un bulletin municipal d’un village de Bretagne, Guilliers, avait publié un extrait du poème de Marc sur Cognac. Une initiative qui m’avait beaucoup touché.

L’article du blog que je lui ai consacré est maintenant en 3e position des articles les plus lus avec plus de 3.000 visites depuis le début. Le site que je lui ai consacré a une centaine de visites par jour. Ces chiffres montrent l’intérêt que le Centenaire de 14-18 a suscité pour nos valeureux poilus un peu oubliés...

Je suis naturellement très fier d’avoir ainsi sorti Marc Puissant de l’oubli et de le voir enfin honoré. Et ce n’est sans doute qu’un début !...

Voir en ligne : Le programme complet du Printemps des poètes à Cognac

Voir aussi sur le blog

N'hésitez pas à laisser votre commentaire !

Commentez cet article

PUBLIÉ LE : 13 mars 2015 | MIS À JOUR LE : 13 mars 2015
Ce blog vous plaît ? Aidez-moi à l'animer en me faisant un don
sur le site sécurisé de PayPal :
PrécédentArticle précédent
Dialogues au jardin

Infos

Nouveau : des brèves !

Désormais, les articles du blog peuvent être complétés en bas de page par une ou plusieurs brèves, sur des sujets dont j’ai eu connaissance après l’écriture de l’article principal.

lien Voir toutes les brèves

Nouveau : des sondages !

À la fin de certains articles vous trouverez désormais un sondage pour vous permettre de donner votre avis sur la question qui est abordée. Cliquez ! Cliquez !

lien Les sondages du blog

Newsletter
S'inscrire à la newsletter

  • Récit
    Puissant Marc, soldat poète mort à la guerre de 14-18

    Voir

    Témoignage
    Ces vies dont nous sommes faits

    Voir

    Roman
    Comme dit si bien Verlaine...

    Voir

    Théâtre
    Le Dépotoir

    Voir

  • Roman
    La Partition de Morgenstein

    voir

    Théâtre
    La Création du Monde

    voir

    Nouvelles
    Le Temple et autres nouvelles

    voir

  © Christian Julia BlogEspaceConception : On a beau dire ! avec SPIPEspacePlan du siteEspaceSuivre la vie du site RSS 2.0Espace NewsletterEspaceVersion smartphones  
Retour en haut